Frans
Avatar

Lucie Renaudin
@lussye

Partage de curiosité et de rencontres, vers un monde à imaginer

lussye ontvangt € 0,00 per week van 0 patroons.
Doneer   Creditcard/betaalkaart Automatische incasso

Omschrijving

Bonjour ! je suis Lucie, la tête dans les nuages et les pieds sur une terre qui en voit de toutes les douleurs. Et demain qu'est-ce qu'on fait ? Et aujourd'hui ? Et si on recommençait à rêver ? Retrouver la beauté du monde. Les yeux ouverts, voir ce qui existe déjà, découvrir, partager, échanger, imAGIneR...

Un seul univers, une seule identité, trois façons de l'exprimer :

Ce que je souhaite,

c’est partager ma curiosité et mes rencontres avec de nouvelles personnes, de nouvelles idées, de nouveaux paysages, les réflexions auxquelles elles m’invitent, et les raconter au travers d’histoires, qu’il s’agisse de photos, de reportages ou de fictions. Un seul univers, une seule identité, plusieurs façons de l’exprimer. Pour ensemble essayer d’avancer...

Le cœur de ce que je propose, je veux y donner un accès libre et gratuit, inconditionnel. Tout ce que je publie est donc disponible sous licence Creative Commons By-Nc-Nd (Peut-être ouvrirai-je un peu plus, mais je ne suis pas encore assez sûre de moi pour cela et pour l’instant. Ça viendra.). Favoriser l’accès et le partage. Non que ce que j’ai à dire soit essentiel, mais juste parce que c’est d’un monde comme ça dont j’ai envie... En complément, un projet de boutique en ligne pour des « produits dérivés » : quelques tirages, éditions. De l’accessoire, juste un truc en plus, du bonus.

Mais (Ô surprise) la création demande du temps et des moyens, du matériel, des déplacements...

C’est pourquoi j’ai décidé de tenter l’aventure du micro-financement participatif (ou mécénat participatif). Pour ceux d’entre vous qui auront envie de soutenir ces valeurs et en auront la capacité. Sans condition ni contrepartie, histoire de fêler les paradigmes qui basent (biaisent ?) notre système économique actuel, qui montre ses limites, histoire d’essayer autre chose, de se joindre à ceux qui essaient déjà ; ponctuellement ou régulièrement, m’offrir l’équivalent d’un café, d’une bière, d’une pizza, 1/128e de cet objectif très lumineux, quelques litres de gasoil (en attendant de pouvoir passer à une source d’énergie plus propre !!!), ou ce que vous voudrez...

Dans tous les cas, une reconnaissance pour votre lecture, votre attention, la discussion et les idées qui en naîtront peut-être. Des échanges simples et sains, entre humains.

09_Pas de pub merci-IMG_4854-160616-0733.jpg

Les projets :

  • terminer une série photographique interrogeant notre capacité à façonner la nature à notre image, qui s’appellera « Têtes de bois — Ceci n’est pas une nature morte », [Édité 01.08.2019 : série publiée ce jour sur https://www.lautrecotedumiroir.net/Tetes-de-bois]

  • démarrer un reportage à la découverte de l’habitat alternatif, l’éco-construction, le micro-habitat (n’hésitez pas si vous avez des idées ou des contacts !!), en Bretagne au moins pour l’instant,

  • boucler le budget pour repartir en Scandinavie (en dehors de la période froide, pour le bivouac et la toilette j’ai du mal au-dessous de 6°C ^_^) et revenir avec de nouvelles images de ces grands espaces encore à peu près à l’état de nature, de cette beauté, mais aussi voir comment ça se passe chez eux qui ont souvent de belles et bonnes idées (parmi lesquelles en vrac, un centre commercial où ne se trouvent que de la récup’ et de l’occasion ou des chambres d’hôpital en pleine forêt), revenir riche de nouvelles rencontres et d’autres façons de vivre,

  • revenir sur le texte de Se laisser porter, le terminer,

  • mettre le point final à un projet de roman qui murit depuis un certain nombre d’années maintenant, l’est pas loin d’être prêt ;)

  • liste non exhaustive...

tetes_de_bois_pres__04.jpg

Extrait de présentation (enchantée !) (issu du site de photographie https://www.lautrecotedumiroir.net/A-propos)

La photographie, l’image, la narration, tout cela a toujours fait partie de ma vie, depuis l’enfance rêveuse. L’enfant rêveuse a grandi, mais je ne peux ni ne veux renoncer à voir les choses différemment. La lucidité est certes nécessaire, mais elle ne résout rien.

Saisir l’instant, l’émotion, la beauté. Comprendre que quelque chose se passe. Donner une mesure à tout ce qui nous en éloigne. La photographie comme point de repère. Pour ne pas oublier. Dans cette distance qui s’étire, l’éloignement de ces instants que nous nommons passé, nos vies en expansion comme l’univers lui-même, l’évolution, le changement, le mouvement. La vie. Ce qui se crée. Mais les changements actuels me semblent contraindre le mouvement. Sclérose. Peur. Destruction.

Changements climatiques et leurs conséquences sur la totalité des êtres vivants de cette terre, surconsommation, précarisation, abstraction de l’économie par la finance, perte de sens… Soit les médias nous en rebattent les oreilles en boucle, soit c’est le silence complet, l’omerta. Un discours morbide et désenchanté. Nous sommes déboussolés. Le lapin pris dans le faisceau des phares reste figé. Et nous nous sommes malades de notre société, de notre monde malade, maltraité. Et nous ne changeons rien. Pétrifiés comme le lapin. Déjà sans vie alors que nous ne sommes pas encore morts. On nous dit qu’il est trop tard. Alors la statistique devient prophétie. Vous reprendrez bien un peu de « mass-media » et une part d’anti-dépresseurs.

Même si l’on est pessimistes, comment ne pas l’être me direz-vous, ne peut-on passer notre énergie et notre temps à tenter autre chose en attendant notre apocalypse ? Parce que moi je continue à rêver.

J’ai envie de montrer la beauté du monde, la beauté des êtres qui l’habitent. J’ai envie de rester curieuse du monde. De partir à la découverte d’autres modes de vie qui existent, ici tout près ou chez nos voisins ou un peu plus loin. Voir et témoigner ce que d’autres cultures, d’autres regards, d’autres façons d’appréhender la vie et notre monde ont à apporter. Nous vivons tous sur le même caillou isolé. Chacun différent peut apporter une pierre à l’édifice qu’il nous reste à imaginer. Je suis sûre que nous en avons les moyens. Il suffit d’essayer.

Moi c’est à ça que j’ai envie de participer. Avec mes photos, mes mots, des idées à partager, à essayer. Imaginer, rêver, construire. Réenchanter. Et puis s’amuser aussi ! parce qu’entre nous après avoir longuement tenté de réfléchir au sens de la vie sans cependant trouver l’Illumination, je ne vois pas comment mener une vie heureuse sinon en s’amusant. Le monde est notre terrain de jeux, l’Autre notre compagnon, respectons-les, prenons-en soin. Et jouons !

Quelques liens (articles du blog) si vous voulez en savoir plus...

Gekoppelde accounts

lussye bezit de volgende accounts op andere platformen:

Geschiedenis

lussye werd 3 jaar geleden lid.

Inkomen per week (in Euro)

Aantal patroons per week